Nouveau maillot Italie enfant domicile coupe du monde 2018

La sélection italienne est, après l’équipe du Brésil, et avec l’Allemagne, une des trois formations nationales qui comptent le plus grand nombre de victoires en Coupe du monde : quatre, en 1934, 1938, 1982 et 2006. Elle a également atteint la finale en 1970 et en 1994, où elle a été les deux fois battue par le Brésil. L’Italie a par ailleurs remporté les Jeux olympiques en 1936 et le Championnat d’Europe en 1968, à domicile. Elle a perdu deux autres finales européennes en 2000 et 2012. Elle est classée au 1er rang du classement mondial de la FIFA en novembre 1993 puis à plusieurs reprises pendant l’année 2007

La sélection italienne est surnommée en France la Squadra azzurra, en référence à la couleur bleue de son maillot, en Italie la Nazionale ou gli Azzurri. Parmi ses joueurs les plus emblématiques on compte Giuseppe Meazza dans les années 1930, et depuis l’après-guerre : Giacinto Facchetti, Dino Zoff, Luigi Riva, Paolo Rossi, Franco Baresi, Francesco Totti, Roberto Baggio, Gianluigi Buffon, Alessandro Del Piero ou encore Andrea Pirlo.

L’Italie est l’une des équipes les plus performantes au monde. L’équipe nationale d’Italie, aussi appelée « Gil Azzuri », a gagné la coupe du monde quatre fois, dont le succès le plus récent en 2006. Avec le temps, l’équipe d’Italie possède une longue liste de joueurs stars tels que Robert Baggio, Paolo Maldini et Alessandro Nesta etc. Pour l’année 2018, le maillot de l’Italie est fabriqué par PUMA, toujours avec la même élégance. En plus, le club a dévoilé un nouveau maillot Italie enfant domicile 2018, coloris tout en bleu, composé d’un maillot et un short. Technologie DryCELL offrant une évacuation optimale de la transpiration, grand liberté de mouvement, très confortable.

Maillot : Manches raglan offrant une liberté de mouvement optimale, écusson de l’équipe italienne et logo Puma Cat de part et d’autre de la poitrine, bas des manches côtelé avec bandes contrastées aux couleurs du drapeau italien, col V côtelé, étiquette d’authenticité thermocollée au niveau de la taille à droite. Short : taille élastique, écusson de l’équipe italienne et logo Puma Cat de part et d’autre des cuisses.

Contrairement à d’autres sélections, la Nazionale n’a pas de stade privilégié et la fédération choisit le lieu de la rencontre selon l’adversaire affronté, l’affluence à prévoir et l’importance du match.

Au début de son histoire, l’équipe d’Italie de football évolue principalement dans le nord du pays, à Turin, Milan, Gênes voire Bologne. Il faut attendre 1928 et la réception de la Hongrie pour que la Nazionale joue à Rome. Elle utilise alors le Stadio Nazionale del PNF, qui accueille la finale de la Coupe du monde en 1934. Dans les années 1930, Naples reçoit à son tour la sélection, permettant au sud de la péninsule de profiter du spectacle.

Si aucune résidence n’est réellement privilégiée, le Stade Giuseppe-Meazza (aussi connu sous le nom San Siro) de Milan accueille le plus grand nombre de rencontres jusqu’en 1973 (52). Il passe alors le témoin au Stade olympique de Rome (Stadio olimpico), construit en 1953 en vue des Jeux olympiques d’été de 1960. Initialement proche des 100 000 places, sa capacité a été progressivement réduite, par exemple à l’occasion de la Coupe du monde de 1990 dont il accueille la finale.

À partir des années 1990, l’Italie va jusqu’à saluer ses émigrés dans leurs terres d’adoption, lors de matches amicaux. Elle dispute ainsi des matchs de gala à Londres, New York, Toronto, Nice, Bruxelles, Liège, Genève ou encore Monaco.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *